Premiers pas réussis en Pologne !

Vendredi, les sept élèves de terminale sont arrivés à Lodz, en Pologne, pour quatre semaines de stage. Retour sur les trois premiers jours réussis de cette expérience qui laissera des traces.

 

C’est vers 15h55 vendredi que nous nous sommes envolés, depuis Beauvais, pour les contrées et aventures polonaises. Après deux heures de vol (et deux autres de bus!), Kelly, Pablo, Ryan, Warren, Charly, Julien, Hugo et moi sommes enfin arrivés à l’auberge de jeunesse de Lodz, la deuxième ville du pays. Après un dîner polonais copieux servi par l’auberge, installation dans les chambres : et c’est parti pour 4 semaines de vie en communauté.

 

Samedi matin, on commence par le moins fun : deux bonnes heures pour faire les courses de la semaine. Pas facile de sustenter ce qui ressemble un peu à une famille nombreuse !… Le midi, première tentative – manquée, mais ils réessaieront – de préparation d’un repas correct : merci aux garçons d’avoir trop cuit les pâtes (pâtée?). Ce qui m’empêchera pas le petit groupe de découvrir, l’après-midi, et sous un soleil éblouissant, les beautés architecturales de la ville et le fameux centre commercial la Manufaktura, QG adulé des jeunes. Les employés de l’Alliance française étant très occupés en cet après-midi de cours, nous repasserons ! La journée s’est achevé à la « cantine » de la Manufaktura, un lieu où l’on peut se servir à n’importe quelle enseigne et manger quand même tous ensemble : une solution idéale pour satisfaire chacun.

 

Le dimanche matin, après un solide petit-déjeuner, les jeunes se sont penchés sur leur stage : eh oui, on n’est pas en vacances ! Préparation des itinéraires, découverte du réseau de tramway, achat des tickets… Le reste de la journée a été consacré à un premier aller-retour jusqu’à leur entreprise par les transports afin de vérifier le trajet… merci google maps !

 

Ce premier week-end en Pologne se finira, tous ensemble, par un restaurant mexicain à la Manufaktura. Délicieux, et trop épicé. Vraiment trop… Mais servi par la charmante Maïa. Oui oui, mexicain. Huit français énervés dans un resto mexicain en Pologne : un bon exemple de mondialisation culturelle !

 

Et puis vient, puisqu’il le faut bien, le temps des stages.

Notre journée du lundi y a été entièrement consacrée. Lever à 6h pour quatre d’entre nous pour un départ de l’hôtel vers 7h30… hé hé, nous ne sommes pas en vacances, cette fois c’est sûr !

  1. Henry, un Français exilé là-bas depuis bientôt 30 ans pour les beaux yeux d’une Polonaise,  vient nous chercher pour nous emmener dans les entreprises : c’est en effet à lui que le lycée fait appel, pour la 4e année consécutive, afin dénicher des lieux de stage pertinents.

Et c’est parti pour une journée sur les chapeaux de roue.

Dès 8h30, présentation de Julien et Hugo chez AutoCentrum, avant de filer, pour 9h, chez AidaTrans, une entreprise de transport qui prend en charge Kelly, avec un accueil au café servi « à la polonaise » (à tester… une fois…). A 10h, ce sont Pablo et Ryan qui découvrent le Leroy Merlin de Lodz qui va s’occuper d’eux pendant un mois : essayage des tenues (pour le prof aussi!), formation hygiène et sécurité de près de deux heures et visite du magasin et des entrepôts… On n’a pas chômé ! On file à l’auberge, M. Henry et moi, pour grignoter en 10 minutes, avant d’emmener Warren et Charly chez T-Project, une autre société de transport de plus de cent camions. Accueil au café (servi à la française, ouf !) et découverte des formulaires de livraison domestiques pour les deux jeunes, restés perplexes…

 

Et la journée n’est pas finie ! Car de 16h à 18h30 environ, M. Henry nous dispense des cours précieux pour nous apprendre les rudiments de politesse de cette langue difficile et favoriser l’intégration des jeunes. Nous savons tous dire, désormais, bonjour, merci, à demain ou encore tu es très jolie en Polonais !

Ce matin, mardi, tous les élèves sont en stage depuis plusieurs heures déjà. Et je n’ai pas encore reçu de texto… Je crois que c’est bon signe !

 

Votre correspondant local qui vous dit au revoir en Polonais… Do widzenia* !

*(prononcez [do vitsénia])

 

Jérémy CUVELIER

sdr

dav

sdr

dav

dav

Les commentaires sont fermés